Les gens qui débutent dans le monde de la séduction ont souvent la peur du rejet. En fait, c’est normal de vouloir éviter les émotions négatives.

Par contre, si un débutant pose cette question-là, la première chose que je vais dire c’est de ne pas chercher à éviter le rejet et voici pourquoi!

Démystifier le rejet dans les bars et les clubs

La première chose qu’il faut faire c’est démystifier le rejet. Ça serait de mettre le débutant dans des situations où il se fait rejeter et il devra apprendre à gérer ses émotions.

Souvent, le pire qui peut arriver, c’est que la fille va l’ignorer, elle va passer à côté de lui, elle va lui faire dos, etc.

Tout simplement, c’est ça se faire rejeter et c’est souvent moins pire qu’on l’imagine!

Ceci étant dit, j’ai trois trucs pratiques à partager aujourd’hui.

Truc #1 – Gérer son niveau d’énergie

Le premier truc serait d’égaler le niveau d’énergie de la personne avec qui on interagit.

Ce que je veux dire par là, c’est si la fille est assise et là t’arrives vraiment énervé à ses côtés, ça va tout de suite paraître comme étant trop intense à ses yeux.

Dans cette situation-là, ça serait mieux d’y aller avec un peu moins d’énergie.

Par contre si t’es en plein milieu du club ou du bar, il va falloir que tu y mettes un peu plus d’énergie et d’émotion.

Si tu approches une fille en étant trop décontractée et détendu, il y a des chances que la fille va prendre cette occasion-là pour simplement t’ignorer. Elle va te tourner le dos.

Tu dois être au bon niveau d’énergie. C’est ce qu’on appelle la calibration sociale.

Ce qui est conseillé, c’est de calibrer à un niveau d’énergie légèrement supérieur à l’autre.

Et là, instinctivement, l’autre personne va vouloir suivre ton niveau d’énergie. Ça va te permettre d’avoir une interaction de plus en plus intéressante.

Truc #2 – Comprendre l’investissement émotionnel et poser des questions simples

En approchant une inconnue, on lui demande d’investir temps et effort dans l’interaction.

Souvent, cette personne-là ne va pas avoir envie de s’investir émotionnellement.

Si une fille accepterait de passer 15 minutes avec chaque personne qui l’approche, elle serait épuisée à la fin de la journée!

En comprenant ça, il faut premièrement ne pas en vouloir à la fille si elle ne s’investie pas au niveau qu’on veut au début d’une interaction.

Comme gars, tu devrais te sentir assez en confiance pour savoir qu’elle va s’investir naturellement si ça clique entre vous deux.

En pratique, ça veut dire qu’il faut guider l’interaction avec des trucs simples si on sent que la fille n’est pas prête à s’investir émotionnellement pour le moment.

Par exemple, on pourrait poser des questions faciles à répondre.

Des exemples de questions simples

  • « Hey! Moi c’est William. C’est quoi ton nom? »
  • « Ah les filles! Êtes-vous meilleures amies? »
  • « Hey! Ça va? Vous êtes beaucoup! Vous êtes combien? »

Habituellement la personne va au moins prendre la peine de dire quelque chose en retour.

Ensuite, tu peux enchaîner avec autres chose.

Il faut dire par contre que ce n’est pas la meilleure façon d’aborder une fille si on cherche à la charmer, mais au moins tu es en train de faire une approche et tu t’investis dans une interaction!

Tu pourras peut-être ensuite lui dire directement pourquoi tu lui parles.

Par exemple

  • « En fait, je voulais te parler parce que je te trouvais vraiment de mon goût! »

Truc #3 – Choisir son endroit pour aborder en soirée

Un autre truc serait d’aller à un endroit qui est en accord avec ton genre de personne.

Par exemple, si t’es un avocat de 40 ans… pourquoi tu irais dans un bar pour les jeunes de 18 à 20 ans?

Y’a rien qui t’en empêche, mais réalise quand même que tu es hors de ton élément un peu!

C’est mieux de commencer en essayant de voir avec quel genre de milieu tu te rattaches.

Pas besoin de changer ton habillement. Juste évaluer où tu te situes présentement et trouver un endroit pour rencontrer du nouveau monde.

Ce conseil sert à aider les gens avec le sentiment de rejet parce que souvent quand on commence, on est trop sensible aux réactions des autres.

On cherche un coupable pour notre sentiment de rejet. En éliminant la variable du look, on peut mettre le focus sur l’approche de nouvelles personnes.

Redéfinir le rejet

Au final, c’est important de redéfinir ce que représente le rejet pour toi.

Premier exemple. Tu arrives à une fille et tu lui dis : « Salut! » et elle te répond : « Salut… » Et tout ça, avec un air sceptique.

Ensuite, elle se tourne pour éviter de partir une conversation. Là, tu te dis : « Ah! J’suis rejeté maintenant! » C’est une mauvaise conception du rejet.

Tu n’étais pas très intéressant à ses yeux. T’as juste dit salut, elle a répondu… Mais toi t’es resté là, tu t’attendais à quelque chose de plus de sa part.

T’es pas rejeté. C’est toi un peu qui t’as rejeté toi-même à ne pas faire l’effort d’y aller un peu plus fort.

Deuxième exemple, une fille te dit : « Je vais aller voir mes amies maintenant! À plus! » Et là, elle s’en va.

Peut-être dans ta tête tu vas te dire : « Ah je n’ai pas eu son numéro, je ne suis pas allé sur le plancher de danse avec elle, etc. »

Tu impliques t’avoir fait rejeté en analysant l’interaction comme ça.

Il faut que tu vois cette interaction-là comme une opportunité intéressante que t’as vécu dans la soirée et c’est tout.

Par la suite, il n’y a rien qui t’empêche de retourner la voir plus tard!

Pour vaincre le rejet, c’est important de retravailler nos perceptions. La définition du rejet, c’est personnel pour chaque personne.

Vaincre son anxiété pour aborder dans un bar

Les gens nouveaux dans le monde de la séduction vivent souvent ce genre d’anxiété.

Lis le prochaine paragraphe et dit-moi si tu te reconnais :

Tu arrives au bar avec l’intention d’aborder des filles.

Par contre, à la place tu décides de passer deux heures et demi au bar à simplement boire au lieu d’aborder des filles.

Tu aimerais vraiment passer à l’action et aborder des filles, mais le stress est trop grand.

La soirée se fait tard, alors tu retournes chez-toi bredouille.

Si cette situation t’es déjà arrivé, cet article est pour toi.

Ce genre de situation c’est beaucoup plus courant qu’on le croit et c’était un problème que j’avais moi aussi à mes débuts.

Il ne faut pas se le cacher, c’est un gros stress social d’aller aborder une personne inconnue, surtout si c’est une belle fille!

Comment vaincre son anxiété pour aborder une fille au bar

La première chose à faire, c’est que tu dois revoir la façon que tu vois les choses.

Comme dans mon vidéo « 1-2-3 saute dans piscine », si l’action à prendre c’est simplement d’aller lui dire « hey », c’est pas difficile que ça… Alors, tu dois te dire : « ok, je me lance… 1-2-3… j’y vais! » et tu vas parler à la fille.

La façon la plus simple de vraince son anxiété d’approche, c’est de passer au travers et aller aborder une fille malgré le stress.

Gérer son stress physique

Le problème de la peur d’aborder c’est que c’est une réaction instinctive de peur qui nous empêche de passer à l’action.

Tu piégé dans une situation où tu aimerais aller aborder la fille, mais ton corps te donne le signaux de ne pas le faire.

Il faut que tu réalises que c’est une réaction de stress et c’est physique. Ce n’est pas seulement mental!

Ce que tu dois faire, c’est relaxer et t’enlever les attentes que tu t’avais construites.

Comment réduire son stress relié à l’anxiété d’approche

Pour être plus concret, ce que tu pourrais faire serait de mettre ton drink à tes côtés (au lieu de l’utiliser comme excuse pour boire aux cinq secondes).

Une autre chose que tu pourrais faire, ça serait de mettre ton poids sur tes talons, sinon peut-être même t’adosser à un mur ou au bar.

Tu dois relaxer. Aussi, tu dois ralentir tes réflexes instinctifs de vouloir scanner rapidement l’environnement avec tes yeux.

Le mieux que tu pourrais faire, ça serait de quasiment devenir une statue en fait!

Et là, il faut carrément que tu te désengages que tu vas faire une approche pendant environ deux à trois minutes.

Je te jure, simplement deux ou trois minutes ça va tellement de de-stresser.

Le problème c’est que tu actives la réaction « de combat ou de fuite » dans ton cerveau et c’est la raison pourquoi tu vies autant d’anxiété à aborder la fille.

C’est comme si tu disais à ton corps que tu allais bientôt de battre. Tu accumules une grosse fatigue mentale en faisant ça.

Ça m’est arrivé plein de fois à mes débuts de retourner chez-moi super fatigué, même si je n’avais pas vraiment abordé de filles.

Ce que tu dois te dire pour aborder un fille en soirée

Dis-toi : « Je dois relaxer et me désengager de la situation. » Et là, ensuite si tu vois une fille qui t’intéresses, tu te dis : « 1-2-3… j’y vais! » et tu vas l’aborder.

Il ne faut pas que y penses. Il ne faut pas que tu la catégorises comme ta « target », ni que tu l’espionne pour planifier une stratégie. Tu dois passer à l’action.

Le problème de l’anxiété de l’approche, c’est que plus tu attends pour aborder une fille, plus tu te crées des attentes. En plus, tu vies une réaction de stress physique.

Alors, évacue la réaction physique, dis-toi « 1-2-3… » et va parler à une fille.

Aborder une fille dans un bar – La technique de « la bonne nouvelle »

La mentalité que je veux te donner, c’est de se dire à soi-même : « j’ai vraiment une bonne nouvelle à dire à la fille ».

Cette mentalité-là sert à te donner la permission d’être un peu plus insistant quand t’approches une fille.

Si tu crois que tout simplement aborder une fille en lui disant « hey » va mettre toutes les chances de ton côté, ce n’est pas vrai. Ça se peut que ça ne fonctionne pas simplement dire « hey ». Peut-être que tu ne vas pas le dire assez fort, peut-être que ton langage corporel sera mauvais, peut-être que la fille ne sera tout simplement pas intéressé!

Si tu veux te donner plus de chances, il faut que tu te donnes la chance d’essayer un peu plus fort quand tu abordes un fille.

Exemple pour aborder une fille en groupe au bar

Par exemple, si tu abordes une fille et que son amie essait de t’empêcher de lui parler, tu dois insister un peu. Tu pourrais spontanément dire : « Attend! J’ai un truc à lui dire! ».

Il faut que tu cultives les réflexes pour gérer toutes les situations qui peuvent arriver et ce qui compte le plus pour toi, c’est vraiment de lui donner la bonne nouvelle.

C’est quoi la bonne nouvelle encore? C’est qu’elle court la chance de te rencontrer.

Exemple pour aborder une fille seule au bar

Un autre exemple, tu viens d’aborder un fille et elle a l’air plus ou moins intéressée. C’est à ce moment-là qu’elle décide de partir. Tu dois saisir le moment et lui dire : « Attend! J’ai un truc à te dire! »

Tu vas être étonné des résultats. Simplement en essayant un peu plus fort, la fille va rester. Elle va être intéressée et te donner son numéro, etc.

Donne toi la chance d’être un peu plus insistant dans les bars et les clubs. Dis-toi : « Je suis positif et je dois lui donner la bonne nouvelle! ». Tu mérites qu’une fille te rencontre.

Comment aborder des filles assises au bar?

Premièrement, si tu la musique est vraiment forte, ça ne sert à rien d’essayer de parler à tout le monde en même temps.

Deuxièmement, si tu veux parler à une fille spécifique dans le groupe, vas-y seulement pour elle. Tu n’as pas besoin d’essayer d’être ami avec tout le monde. Par contre, lorsque tu parles à la fille qui t’intéresse, c’est un très bonne idée de regarder les autres filles et être souriant. Tu veux leur faire savoir que tu n’est pas un ennemi au groupe.

Troisièmement, si tu veux faire une approche plus de groupe, il ne faut pas que tu essais de parler au groupe au complet. Essait de parler à 2-3 filles à la fois.

Tu peux arriver dans le genre de : « Hey! Ça va vous deux? » En même temps, tu regardes le reste du groupe avec un sourire au visage. Si tu arrives avec un sourire, souvent tu vas avoir une bonne réponse parce que les filles n’entendent pas tout ce que t’as dit, mais elles voient que tu dégages une énergie positive. Pour eux, tu as un air familier elles vont t’accepter plus vite. Les autres filles vont se dire : « Ah ok, il fait parti du groupe. » Et elles ne vont pas te rejeter.

Quoi faire ensuite? C’est quoi la phrase à dire? C’est quoi le processus?

L’important, encore une fois, quand on aborde des filles dans un bar ou un club, c’est avoir leur attention en premier. Souvent, les gars se posent plein de questions sur quoi dire en abordant des filles. Ce n’est pas savoir quoi dire qui va t’aider à avoir du succès avec les filles, c’est de tout simplement aller aborder la fille.

Comme j’ai déjà dit dans « 1-2-3 saute dans piscine ». Tu te dis « 1-2-3 » et tu vas voir la fille.

Tu peux lui dire quelquechose du genre : « Hey! » ensuite « What’s up! », « Ça va? Super. », « Moi c’est William. », « Toi, ton nom c’est quoi? », « Cool. », « Je passe une super belle soirée. » Tu vois le genre! La conversation est entamée et c’est tout. Ce n’est pas si compliqué.

Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?

Si tu te demandes présentement comment aborder des filles, c’est parce que tu crois que c’est possiblement assez compliqué à faire. Tu te demandes sûrement: « Qu’est-ce qui pourrait m’arriver de mal? Est-ce que je vais me faire rejeter? »

Je vais t’expliquer les trois situations les plus communes qui pourraient t’arriver.

#1 – Les filles t’ignorent

Les filles pourraient t’ignorer. Elles vont faire comme si tu n’existait pas.

Ce que ça veut dire pour toi, c’est que tu n’es pas arrivé avec une énergie assez forte. Tu as abordé le groupe avec un ton de voix trop bas, une présence physique trop petite et/ou tu n’as pas assez insisté pour engager la fille dans l’intéraction.

Est-ce que ça t’es déjà arrivé d’essayer d’aborder des filles en commençant une conversation et elles t’ignorent? Ensuite, voyant qu’elles t’ignorent, tu décides de retourner d’où tu venais dans ton coin de bar préféré. Ce genre de situation se produit des centaines de fois à des centaines de gars dans un seul bar en une seule soirée! Dis-toi que tu n’es pas le seul à vivre ce genre de situation.

Il faut que tu te dises que c’est comme un test qu’elle te donne. Peut-être qu’elle ne veut pas tant que ça parler à quelqu’un de nouveau pour le moment, mais tu n’arrives tellement pas assez fort sur son radar qu’elle se dit : « Bof… je n’ai pas vraiment envie de parler à ce gars-là. Je vais l’ignorer c’est plus facile. »

La technique de la bonne nouvelle

Pour remedier à la situation, je veux te montrer la technique de la bonne nouvelle.

La mentalité que tu dois avoir en abordant une fille, c’est que t’as une bonne nouvelle à lui donner. C’est quoi la bonne nouvelle? C’est qu’elle a la chance de te parler! Tu dois insister un peu pour engager la conversation avec la fille, mais tout ça d’une manière enjouée et positive. Elle va ressentir cette énergie-là et ne pourras pas t’ignorer.

Ça m’est arrivé des milliers de fois d’utiliser cette technique de la bonne nouvelle avec des bons résultats. Essaie la!

#2 – Les filles sont négatives

Un autre truc qui pourrait t’arriver, c’est que tu leur parle, elles te répondent, mais elles ont air vraiment sarcastiques, blasées et sceptiques.

Ça, c’est comme un autre test que la fille te lance. Il ne faut absolument pas que tu sois influencé par ses émotions négatives. En fait, le mieux, c’est que tu fais semblant de n’avoir même pas remarqué!

Si tu ne valide pas les émotions négatives de la fille, tu lui permet de changer d’idée et d’état d’esprit, sans qu’elle se sente mal de le faire.

Ça veut dire que si elle se décide d’être heureuse maintenant, tu ne lui as même pas donné la barrière mentale d’avoir à s’excuser d’avoir été négative. C’est comme si tu n’avais même pas vu qu’elle était de mauvaise humeur. Je sais pas si tu comprends? C’est une erreur de pointer à une fille en bar qu’elle est de mauvaise humeur. Alors, ne valide pas la négativité en début d’intéraction avec une fille.

#3 – Les filles partent ailleurs, sans te donner leurs numéros

Troisième chose, ça se peut qu’elles te disent : « passe un bonne soirée! » et partent ailleurs dans le bar.

Ce n’est pas grave ça! Tu pourras leur répondre : « Ok, bonne soirée! » et tu vas parler à d’autres filles.

Aborder des filles, c’est un cadeau

Il faut que tu réalise que c’est un cadeau de pouvoir rencontrer des belles inconnues comme ça dans un bar. Aussi, tu augmentes drastiquement tes chances de rencontrer une fille qui t’intéresse en abordant des groupes de filles dans un bar.

Si tu dégages un bonne énergie, les filles vont de présenter leurs amies.

Non seulement ça, tu vas avoir l’air intéressant aux yeux des autres filles parce que tu fais déjà parti d’un groupe d’amis.

Ensuite, c’est super facile aborder le groupe d’amies juste à côté de toi.

En abordant plus de filles, tu vas devenir plus sociable (et meilleur avec les filles)

Ce que je te dis, c’est qu’en abordant plus de filles, tu vas devenir un gars sociable. Tu vas être en contrôle dans le bar.

Et c’est à ce moment-là que tu vas augmenter tes chances! Tu vas augmenter tes chances d’avoir une fille qui s’intéresse vraiment à toi, qui veut donner son numéro ou même qu’elle veuille que tu viennes dormir chez-elle le soir même.

Ouvre toi aux possibilités de faires des nouvelles rencontres en soirée. Je te le dis, dès que j’ai commencé à aborder des groupes de filles en soirée, j’suis devenu un gars beaucoup plus sociable et ça m’a vraiment aidé à devenir le genre de gars que les filles adorent.

Comment rester motivé quand on aborde une fille en soirée?

La motivation quand on aborde une fille…

Un gars sur mon Facebook m’a dit : « Je sais pas si tu pourrais m’aider… Quand je sors avec mes amis, je ne pense plus aux filles. J’ai du plaisir, je bois et si il a des filles qui entrent dans notre groupe je suis capable de leur parler. Par contre, je passe jamais à l’action pour y aller moi-même parler aux filles qui m’intéresse. Quoi faire? »

L’erreur de rester dans sa zone de confort

Là, tu fais exactement ce que la plupart des gens font, c’est de rester dans ta zone de confort.

Tu prends peu de risques, parce que tu as peur de te faire blesser émotionnellement.

En agissant de la sorte, tu peux te rassurer toi-même en te disant que tu ne t’es jamais fait rejeté de ta vie.

Par contre, il va falloir que tu sortes de ta zone de confort et que tu passes à l’action si tu veux vraiment rencontrer une fille dans un bar ou un club.

Jouer pour gagner VS Jouer pour ne pas perdre

Il y a vieil adage dans le monde de la séduction qui dit : « Il faut jouer pour gagner… et éviter de jouer pour ne pas perdre. » C’est important que tu comprennes ce concept.

Il ne faut pas que tu te dises : « Ok, je vais agir pour éviter qu’une fille puisse me rejeter. » Tout ce que tu vas faire avec cette pensée, c’est rester dans ta zone de confort.

À un moment donné, ce qu’il va falloir que tu fasses, c’est de te lancer à l’eau et foncer.

Si on applique ça à la séduction, ça serait de plus toucher la fille et flirter plus ouvertement avec elle pour voir ce qu’il va se passer.

Avec ça, tu vas apprendre de tes gestes et tu vas devenir meilleur… en fait, ça se peut que t’ai des résultats instantanément!

Ça se peut que présentement, tu es vraiment bon avec les filles, mais tu le sais même pas!

Si t’as trop joué dans ta zone de confort, tu ne sais pas à quel point tu pourrais avoir le succès que tu veux avec les filles.

Ne te donne pas des excuses

C’est possible aussi que tu protèges ton ego en te donnant des excuses. Tu te dis peut-être : « la fille n’en vaut pas la peine de toute façon… c’est une fille dans un bar… etc. »

Si tu penses comme ça, c’est que tu es en attente de que la fille pense de toi.

De ton côté, ce que tu devrais faire c’est aborder la fille pour lui montrer tes intentions, tout en dégageant une énergie positive.

Ensuite, si la fille ne veut pas te parler, tu ne devrais pas te fâcher de ça.

Tu ne devrais pas avoir peur de son jugement non plus.

Souvent c’est ça qui arrive. Pour proteger ton estime de toi, tu agis en te détachant de la situation, en étant un peu reculé.

Tu n’essais jamais d’aller plus loin, parce que si tu vas plus loin et que tu échoues, ça va être mauvais pour ton estime.

Qu’est-ce qu’il va arriver si la fille réagit négativement? Tu as peur des répercussions.

Pour finir, une citation de Wayne Gretzky

Ce que je te suggères, c’est qu’il faut vraiment que tu t’essais. Si tu n’essais pas… tu n’aurais jamais les résultats que tu veux avoir dans ta vie.

Ça me fait penser à une citation de Wayne Gretzky : « Tu manques 100% des tirs que tu ne prends pas. » Vas-y et prend des tirs!

Comment draguer en soirée quand la musique est trop forte

Objectif #1 – Se faire comprendre par la fille

Pour draguer en soirée efficacement, il faut premièrement que tu te fasses comprendre par la fille. J’ai deux trucs à dire sur ça.

Première truc, c’est sûr et certain que si tu projettes ta voix assez fort, tu vas te faire comprendre… c’est inévitable! Donc, Il faut vraiment que tu travailles sur ça.

Il faut aussi que tu réalises que ta projection vocale a une direction. Il faut que tu vises la fille. Si tu aborde une fille de côté et que tu lui parles, ça se peut qu’elle t’entend mal. Pour régler le problème, je te conseille de faire face à la fille si tu veux la draguer en soirée.

Ensuite, pour bien projeter sa voix, il faut que tu parles fort avec une voix de poitrine, pas de la gorge. Avec un peu de pratique, tu vas pouvoir parler vraiment fort, sans même que la fille doute que tu es quasiment en train de crier. Avec l’expérience, c’est un talent qui va être naturel pour toi.

Comment éviter le rejet avec un bon langage corporel

Mise en situation : Tu parles à une fille et elle a de la difficulté à t’entendre. Qu’est-ce qu’elle va faire dans ce cas-là. Elle va tout de suite regarder ton langage corporel.

Alors, quand tu abordes une fille dans un bar ou un club, il faut que tu sois souriant, relax et un gars qui n’a pas l’air stressé. La pire image que tu pourrais projeter ça serait celle d’un gars en attente de se faire rejeter par la fille.

Si tu aborde une fille et que tu as langage corporel positif, alors la fille va te donner des chances. Si elle manque quelques bouts de tes phrases, qu’est-ce qu’elle va faire? Elle faire un effort pour essayer de te comprendre parce qu’elle aime discuter avec toi. Si tu assumes une position de confiance (bonne projection de voix + bon langage corporel), tu augmentes drastiquement tes chances pour draguer en soirée efficacement.

À l’inverse, si tu abordes une fille que tu ne parles pas assez fort et tu dégages de l’insécurité, ça va être facile pour la fille d’utiliser le fait que la musique est trop forte pour éviter d’entrer dans une conversation avec toi. C’est principalement une excuse qu’elle va te donner et tu le sais bien.

Objectif #2 – Mieux comprendre ce que la fille te dit

La communication, c’est dans les deux sens. Après t’être fait comprendre, c’est à ton tour de comprendre la fille!

Tu t’es déjà peut-être dit : « j’étais incapable d’avoir une conversation avec la fille parce que j’entendais mal ce qu’elle me disait! »

Ça arrive à plusieurs gars et je vais te donner quelques trucs. Les deux trucs qui vont t’aider le plus c’est d’essayer de lire un peu sur ses lèvres et analyser son langage corporel.

Technique – Les étincelles naïves

Ça m’amène à parler d’une technique que j’appelle « les étincelles naïves ». Qu’est-ce c’est? C’est une technique que tous les gens sociables font en soirée. C’est vraiment LA façon de communiquer dans un environnement bruyant. La technique est basée sur la communication non-verbale.

Par exemple, une fille te dit un commentaire… ce que tu dois faire, c’est regarder son langage corporel principalement. Avec les informations que tu vois, tu miroites ce langage corporel là et tu lui répond avec une étincelle naïve.

C’est quoi une étincelle naïve? C’est tout simplement s’exclamer en touchant la fille. Tu regardes la fille, tu miroites son langage corporel et tu t’exclames en la touchant. Voilà.

Après avoir essayé cette technique quelques fois, tu vas comprendre la puissance du langage non-verbale. Pas besoin de comprendre tous les mots pour avoir une conversation! En plus, la fille ne va vraiment pas t’en vouloir que tu n’as pas tout compris exactement ce qu’elle t’as dit. L’important c’est de connecter avec elle au niveau émotionnel.

Mot de la fin

Avec ces trucs-là, je te jure tu vas être meilleur pour draguer en soirée. Bref, ça se résume à ça : parler fort, avoir un bon langage corporel et connecter au niveau émotionnel avec la fille (au lieu d’essayer de comprendre chacun des mots qu’elle dit).