Aujourd’hui je répond à la question : Comment vaincre sa timidité avec les filles? C’est important pour passer à l’action avec les filles qui te plaît.

L’importance de vaincre sa timidité avec les filles

Vaincre sa timidité avec les filles c’est important parce si t’es toujours timide avec les filles tu seras jamais capable de passer à l’action et de pousser les choses avec la fille qui te plaît.

Et tu risques de finir tout seul ou de finir avec une fille qui ne te plaît pas vraiment.

La première étape pour vaincre sa timidité

La première étape pour vaincre sa timidité avec les filles c’est de comprendre pourquoi tu es timide avec les filles.

Souvent, tu vas être timide avec les filles tout simplement parce que tu n’as pas beaucoup d’expérience avec les filles.

Que ce soit parce que tu n’as pas été élevé par ta mère, parce que tu n’as pas de sœur, ou pour une raison ou une autre, t’as jamais eu beaucoup d’amies filles.

Donc pour vaincre ta timidité avec les filles, il faut que tu aies te chercher un peu plus d’expériences avec les filles.

Comment gagner de l’expérience avec les filles?

Quand tu es avec tes amis ou dans tes cercles sociaux, essaye de plus interagir avec les filles, essaye de plus côtoyer les filles.

En faisant ça tu vas voir que les filles c’est pas des monstres, qu’elles ne sont pas méchantes.

En interagissant avec elles tu vas avoir des expériences de références positives qui vont te dire « ah finalement ça se passe bien quand j’interagis avec les filles ».

En faisant ça, après quand tu vas arriver pour aborder ou pour parler avec une fille te plaît, tu vas te sentir plus à l’aise et tu vas te sentir plus confiant.

Et c’est comme ça que tu vas commencer à vaincre ta timidité avec les filles.

Comment j’ai vaincu la peur de me faire dire « non »

Laisse moi te raconter une anecdote…

Cette anecdote m’a fait faire une épiphanie qui m’a permis d’avoir beaucoup de succès avec les femmes et dans pleins d’autres facettes de ma vie.

Donc je te raconte l’anecdote…

Lorsque j’étais adolescent, j’aimais vraiment la musique. Un jour, sur ma pause du midi, je suis allé au HMV avec un de mes camarades de classe. Je voulais aller voir s’il y avait des CD intéressants à acheter.

Une fois rendu dans le magasin, j’ai vu 2 CD que je voulais. Le problème c’est que chaque CD coûtait 20$ et j’avais seulement 30$ dans mes poches.

« J’avais seulement 30$ dans mes poches… »

J’ai donc dit à mon ami : « Je veux les 2 CD mais j’ai juste 30$… »

Et mon ami m’a dit : « Il faut que tu choisisses un des deux! »

Mais moi je n’avais pas le goût de choisir, je voulais vraiment les 2 CD… Donc j’ai dit à mon ami : « Check ça! »

J’ai pris les 2 CD, je suis allé à la caisse, et j’ai dit au caissier : « Je te donne 30$ pour les 2! »

Et là, le caissier m’a regardé avec un air un peu surpris et m’a dit : « Malheureusement c’est pas comme ça que ça marche ici… »

Et au même moment que le caissier me disait ça, je sentais que mon ami qui était resté derrière moi se retenait pour ne pas rire.

Finalement, j’ai pris seulement un des 2 CD…

Mon ami ne pouvait pas croire ce que j’avais fait

Sur le chemin du retour, mon ami me disait :

« J’arrive pas à croire que t’as essayé de négocier au HMV, voir que t’as eu l’audace de faire ça, ça n’a pas de bon sens, t’es pas gêné… »

Puis franchement, non, je n’étais pas gêné. Et je ne m’étais pas senti mal de m’être fait dire « non ».

C’est là que j’ai eu une épiphanie…

Lorsque je suis arrivé chez moi ce soir là, j’ai eu une épiphanie. J’ai réalisé que ce n’était pas grave de se faire dire « non ». Et en plus, j’ai réalisé qu’à chaque fois que j’avais envie de quelque chose, je ne perdais rien à tenter ma chance de le demander… Le pire qui allait arriver, c’est que je me fasse dire « non ».

À partir de ce moment, j’ai commencé à vivre ma vie différemment. J’ai commencé à prendre la chance de demander, même s’il y avait un risque que je me fasse dire « non ».

Par exemple, un jour je parlais à une fille sur un site de rencontre en ligne… Je voulais la voir, mais je n’avais pas envie de sortir de la maison. Je lui ai donc proposé de venir directement chez moi, sachant que la majorité des femmes préfèrent que la première rencontre se fasse dans un lieu public. Et bien la fille a accepté! Elle est venue me rejoindre directement chez moi et on s’est fréquenté pendant un petit bout de temps.

C’est quoi la morale de l’histoire?

Donc la morale de cette histoire là est : Si t’as envie d’avoir quelque chose, demande-le!

Peut-être que tu vas l’avoir, peut-être que tu ne l’auras pas. Et si jamais la personne n’accepte pas, propose-lui tout simplement autre chose…

On a été conditionné depuis qu’on est enfant que se faire dire « non » par quelqu’un c’est mauvais. Que ça rend les gens mal à l’aise, que c’est impoli…

Écoute : On s’en fou! La personne à qui tu fais ta demande va peut-être sentir un petit malaise mais ça ne va pas l’empêcher de dormir le soir! Et toi ça va te permettre d’avoir ce que tu veux vraiment dans la vie.

Donc quand t’as envie d’avoir quelque chose avec une femme, ou dans n’importe quel autre aspect de ta vie, prend la chance de le demander! Si tu ne prends pas le risque de demander, c’est certain que tu n’auras pas ce que tu veux. En demandant, tu t’assures d’avoir au moins une chance d’avoir ce que tu veux.

Et si tu te fais dire « non », tu ne vas pas en mourir.

Comment ne pas perdre ses moyens lorsqu’une fille t’intimide?

Ça t’es surement déjà arrivé de voir une fille, de la trouver particulièrement belle et intéressante… Et de perdre tes moyens avec elle.

Ce qu’il faut que tu saches, en séduction, ce n’est pas bon de laisser une fille t’intimider comme ça.

Laisse-moi t’expliquer le concept du « piédestal »

Quand tu laisses une fille t’intimider, ce que tu es en train de faire, c’est de la mettre sur un piédestal. Et inconsciemment, tu affirmes que la valeur de la fille est beaucoup plus haute que la tienne.

Ça va être vraiment difficile pour une fille d’être attirée à toi si tu te comportes comme si sa valeur est vraiment plus haute que la tienne.

Pourquoi une femme recherche un homme de haute valeur?

Parce que les filles aiment les gars qui ont de la valeur. Elles n’aiment pas les gars qui pensent qu’ils n’ont pas de valeur. Les filles aiment les gars confiants. Et en séduction, ce que tu veux faire pour être attirant c’est être confiant de ta valeur et assumer ta valeur.

Donc tu ne veux pas mettre la fille sur piédestal si tu veux qu’elle te trouve attirant.

Alors comment faire pour enlever la fille du piédestal?

Il y a 4 étapes…

La première étape c’est de prendre conscience que tu es intimidé par elle et que tu es entrain de la mettre sur un piédestal.

La deuxième étape c’est de prendre du recul par rapport à la situation.

Le dernier gars qu’elle a fréquenté ce n’est probablement pas le « roi de l’Arabie Saoudite ». C’est probablement son voisin, un de ses collègues de travail, peut-être un gars qu’elle a rencontré dans un bar… Bref, c’est probablement un gars qui te ressemble plus que tu penses.

Dis-toi aussi que cette fille-là a des insécurités et des défauts comme tout le monde. Même si elle t’attire beaucoup, elle n’est pas parfaite.

Juste de faire ces réalisations-là, ça va te permettre de commencer à enlever la fille du piédestal.

Ensuite, la troisième étape, c’est de réaliser que si ça ne marche pas avec elle, si tu ne réussis pas à avoir de relation avec cette fille là… Ce n’est pas la fin du monde!

Il va y avoir d’autres filles. Le monde est grand et vaste. Tu vas certainement rencontrer d’autres filles comme elle et tu vas avoir une chance avec ces filles-là aussi.

Et finalement, la quatrième étape, c’est de t’exposer à ces filles que tu trouves intimidantes.

Essaye de passer du temps avec elles. Essaye de les fréquenter. Va les aborder. Et essaye de les charmer…

En faisant ça, tu vas te désensibiliser par rapport à ces filles-là.

Tu vas intérioriser que ces filles ne sont pas parfaites, elles ont leurs insécurités et leurs défauts comme tout le monde… Et tu vas réaliser que tu les mérites! Ces filles-là peuvent définitivement être intéressé à toi et à t’avoir dans leur vie.

Donc ça c’est les 4 étapes pour enlever une fille du piédestal.

Maintenant, passe à l’action!

Alors si ça t’arrive dans ta vie de croiser des filles que tu trouves particulièrement intéressantes au point où tu en perds tes moyens… Et bien penses à ces 4 étapes-là et appliques-les!

C’est uniquement en passant à l’action et en allant vers ces filles-là que tu vas te désensibiliser par rapport à elles et que tu vas réussir à les avoir dans ta vie.

Et C’est comme ça que tu vas réussir à avoir la femme de tes rêves.

À bientôt,
Paul